Conseils pour l'élevage des poules pondeuses

 

Lors de l'acquisition


Eviter les stress:
Laisser vos poules dans votre poulailler quelques jours ( avec boisson et nourriture),

Afin qu'elles s'adaptent à leur nouvel environnement, puis laisser les sortir naturellement dans leur enclos,
Vérifier le soir que  vos animaux ont réintégré leur abri pour la nuit.

Ne pas les introduire avec d'autres volailles déjà installées dans le poulailler,
Eviter de mélanger des animaux d'âge différents.

La boisson

L'importance de l'eau : Elle est un nutriment essentiel pour toutes les fonctions du corps de la poule. Les aliments secs contiennent environ de 10 à 15 % d'eau et les volailles ont besoin de deux fois plus d'eau que d'aliments par jour. (1 gr d'aliment pour 2 gr d'eau ).

L'eau doit être propre, libre de produits chimiques et de minéraux en ne contenant pas de parasites et de bactéries nuisibles. Elle doit être accessible en tout temps.
La poule pondeuse a besoin de calme pour la fabrication de ses oeufs : ainsi un stress au niveau de l'abreuvement peut entraîner une chute ou un arrêt de la ponte.

La nourriture

La poule est omnivore. Outre la consommation de céréales (maïs, orge, blé), elle peut manger des herbes, de petits insectes, des vers et des restes de cuisine.
Un aliment complet est indispensable pour le bon équilibre de la ration et donc de la production d'oeufs.
Le grit à disposition (petits cailloux) permet une augmentation de l'efficacité du gésier pour le broyage des aliments.
Les coquilles d'huitre donnent un bon apport en calcium lors de la construction de la coquille.

Hygiène et soins

Pensez au changement de chaussures avant l'entrée dans l'enceinte du poulailler pour éviter toute contamination extérieure.
Il est recommandé de faire un vermifuge deux fois par an, une fois au printemps et l'autre à l'automne. Attention pour la consommation des oeufs : précautions à prendre !

C'est une bonne chose de faire également deux fois dans l'année une cure de vitamines AD3 E.


L'hivers au poulailler

Les poules ne craignent pas le froid, cependant évitez les courants d'air dans le poulailler pendant les périodes très froides.

Par contre si les poules résistent au froid, elles n'aiment pas du tout l'humidité: c'est leur principale "ennemie". Pendant les saisons froides et humides; n'hésitez pas à repailler la litière du poulailler, afin que les pattes de vos poules restent au sec et ainsi  procurer un meilleur confort à vos pondeuses.

Pour cela; vous pouvez repailler en surface en rajoutant une couche de copeaux de bois (si possible non traité), mais le meilleur restera la paille qui absorbera mieux l'humidité et tiendra aux chaud vos poulettes.

N'oubliez pas non plus pendant ces périodes, d'aérer souvent votre poulailler, afin de bien le ventiler et de chasser l'humidité.


 En élevage , la prévention sera toujours la technique la plus efficace et la moins coûteuse à long terme.